bing
Découvrez nos nouveautés
Notre concept
  • Le CANNABIDIOL - ou “CBD” - et tous ses mystères

    Le cannabis est souvent un sujet délicat qui se trouve à la limite de la légalité dans certains pays, mais peu de personnes savent que le cannabis est le nom d’une plante commune, le chanvre, qui est utilisé et cultivé depuis des millénaires par les humains pour ses propriétés. Que ce soit pour ses fibres, ses qualités nutritives ou ses vertus thérapeuthiques, le CBD est étudié depuis le XVIIIe siècle et a pu être isolé pour la première fois au début du XXe siècle.

    De fait, il n’est cependant pas étonnant qu’une confusion soit courante lorsqu’on parle du cannabis, entre le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol) qui sont tous les deux des cannabinoïdes. Ce sont des substances qui activent les récepteurs cannabis présents dans le corps humain et chez les mammifères. Pourtant, leurs effets et mode opératoire sont bien différents. Ici, nous essayerons d’expliquer les caractéristiques, les propriétés et le mode de fonctionnement du CBD. Le cannabidiol est la substance la plus intéressante du point de vue médical car elle permet de soulager les douleurs, de calmer les angoisses, de diminuer les inflammations, et de lutter contre d’autres symptômes qui sont encore à l’étude. C’est pour cela que le CBD est légalisé dans de nombreux pays en raison de ses applications thérapeutiques.

    Le CBD, c’est quoi en fait ?

    Le CBD est l’acronyme pour le cannabidiol qui est une molécule de la famille des cannabinoïdes. Elle est présente dans le chanvre cultivé, tout comme le THC qui est quant à lui une substance psychotrope recherchée pour ses effets « planants ». Le CBD n’a pas de tels effets et il est apprécié notamment pour ses vertus thérapeutiques grâce auxquelles des variétés sont sélectionnées et cultivées spécifiquement pour leurs niveaux de concentration en CBD. Dans certaines des graines de cannabis cultivé pour un usage médical, la concentration du CBD peut atteindre 6 %, mais ce niveau élevé est assez rare. La concentration habituelle est de 1 % et elle permet cependant au CBD d’être très efficace et d’agir sur les symptômes pour lesquels il est bénéfique.

  • La légalité du CBD

    Contrairement au THC, le CBD n’est pas régi par la loi relative aux stupéfiants, mais il est néanmoins important de savoir que les plantes contenant du THC ne peuvent pas être cultivées dans n’importe quel pays car la culture du cannabis est très encadrée dans de nombreux États.

    Le chanvre cultivé, Cannabis sativa L. ssp. sativa, qui est utilisé dans l’industrie textile, cosmétique, alimentaire. Il est même cultivé pour l'inhalation est autorisé en France car il s’agit dans ce dernier cas de variétés de chanvre « à fibres » et respectent la santé publique, puisqu’il n’est pas possible d’en extraire des stupéfiants.

    La substance concernée par la prohibition dans la plupart des pays du monde est donc le THC, qui a des effets psychoactifs. Ce n’est pas le cas du CBD, qui peut, quant à lui, être acheté et consommé sous différents formes.

    En France, en Suisse et en Belgique la commercialisation du CBD est permise car cette substance n’a pas d’effet psychotrope, elle n’est pas addictive ni considérée comme étant dangereuse pour la santé. Cependant, les dérivés commerciaux proposés sur le marché ne doivent pas contenir de THC au risque de les transformer en des produits illégaux.

    Sachez par exemple que la résine de cannabis destinée à être fumée n’est pas légale car elle contient justement du THC.

  • Quelle est plus précisément la différence entre le CBD et le THC ?

    Il existe dans le cannabis plusieurs centaines de cannabinoïdes différents, mais les plus connus restent le THC et le CBD, deux molécules bien différentes. Le THC (9-tétrahydrocannabinol) est le composant « psychoactif » qui agit directement sur le système nerveux, en affectant le fonctionnement du cerveau et pouvant même changer les perceptions, transformer l’humeur et le comportement. Très connu pour ses effets planants, c’est la substance qui est interdite dans la plupart des pays, même si quelques-uns en ont légalisé la cultivation et la consommation.

    Contrairement au THC, le CBD n’a pas ce genre d’effets, mais il a plutôt un rôle inverse, en arrivant même à atténuer ou à contrer les effets du THC. Le CBD n’est toutefois pas entièrement dénué d’effets psychoactifs car il des effets relaxants et sédatifs. Le CBD permet d’agir sur l’anxiété, mais aussi sur les douleurs, les inflammations et d’autres symptômes qui sont à l’étude. Il est utilisé également pour atténuer les effets du THC et même contre la dépendance à différentes substances. Ses qualités font qu’il est de plus en plus recherché sur le marché où il est présent sous différentes formes.

    Le marché mondial du cannabidiol était évalué à 4,6 milliards USD en 2018 et devrait enregistrer une progression de plus de 20% par an. La demande de CBD à des fins médicales et de bien-être est élevée en raison de ses propriétés curatives, qui est le facteur clé de la croissance du marché. De plus, l'adoption et l'utilisation croissantes de produits en raison des approbations du gouvernement sont un facteur majeur qui devrait stimuler la demande de produits infusés au CBD.

    Parmi tous les cannabinoïdes, le cannabidiol est le plus couramment utilisé à des fins médicales en raison de l'absence d'effets psychoactifs. L'huile de CBD est utilisée dans plusieurs applications médicales telles que le traitement de l'anxiété et de la dépression, le soulagement du stress, la prévention du diabète, l'atténuation de la douleur, le soulagement des symptômes du cancer et la réduction de l'acné. Le marché mondial du CBD devrait croître à un rythme soutenu au cours des prochaines années en raison de l'adoption croissante par les consommateurs de produits à base de CBD pour le traitement de diverses conditions médicales.

  • Quel est le mode de fonctionnement du CBD ?

    Le CBD est une molécule qui joue le rôle de catalyseur dans l’organisme en optimisant la réponse naturelle au soulagement de la douleur, mais aussi en permettant d’apaiser les angoisses et l’anxiété. Toutefois, sachez que le CBD n'éliminera pas les causes de ces symptômes, mais il agit sur le système nerveux pour en diminuer l’impact en soulageant les effets en les rendant moins pénibles. Cette molécule est encore plus efficace puisque son mode de fonctionnement est similaire à celui des propres défenses naturelles du système nerveux. Ainsi, le corps humain est doté des récepteurs adaptés - les « récepteurs CB1 » qui se trouvent surtout dans le cerveau et le système nerveux central et les « récepteurs CB2 » situés dans les organes périphériques et dans les cellules concernant le système immunitaire. Ce sont ces récepteurs qui permettent aux molécules de THC ou de CBD d’agir sur notre organisme. Néanmoins, le CBD antagonise ces deux récepteurs et agit plutôt sur d’autres récepteurs cannabinoïdes. Il est un inhibiteur de plusieurs cytochromes. Les propriétés non psychoactives du CBD le rendent idéal pour une utilisation thérapeutique. En plus de traiter des formes d'épilepsie, le CBD est également efficace pour l'anxiété, le stress, la dépression et les maladies physiques. Les recherches ne manquent pas non plus pour étayer ces affirmations.

    Par exemple, une étude relie le CBD à une réduction des maladies cardiaques, telles que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Une autre étude à court terme a révélé qu'une dose du composé réduisait l'appétit des patients. De nombreux chercheurs ont également montré un lien entre le CBD et le traitement des symptômes du SSPT, comme les souvenirs négatifs, l'anxiété et les cauchemars.

    Le CBD joue également un rôle important dans le soulagement de la douleur. Lorsque le CBD influence le TRPV1, il empêche efficacement les signaux de douleur d'atteindre le reste du corps. L'inférence fournit un réconfort contre les maux et l'inconfort. Toutefois, l’élimination du CBD de l'organisme est lente et peut durer jusqu’à 60 heures après une ingestion orale et une trentaine d’heures s’il est fumé.

  • Quels sont les applications thérapeutiques du CBD ?

    Les effets bénéfiques du CBD sont très nombreux, et les vertus du cannabis sont connus depuis des millénaires. Toutefois le CBD et ses applications thérapeutiques sont de plus en plus étudiées depuis une quinzaine d’années et son intérêt surpasse tous les autres cannabinoïdes contenus par cette famille de plantes. Voici quelques bienfaits du CBD et ses applications thérapeutiques sur :

    l’anxiété
    le stress
    les douleurs musculaires, neuropathiques, etc.
    Les inflammations
    les crises d’angoisse
    les nausées
    les étourdissements
    certaines pathologies mentales comme la schizophrénie
    l’épilepsie
    les douleurs articulaires et l’arthrose rhumatoïde
    certaines formes de cancer
    le diabète
    certaines addictions comme l’alcool, les drogues, la morphine, etc.

    La liste continue à s’allonger car de nombreuses études sont en cours. Le CBD étonne les scientifiques qui continuent à étudier ses effets dans la réduction des symptômes douloureux notamment ceux d’origine neurologique et dans l’amélioration de la qualité de vie de certains patients comme ceux atteints de fibromyalgie, par exemple.

    Même l'Organisation mondiale de la santé (OMS), après un examen critique du CBD, a récemment rapporté que cette molécule représente un traitement prometteur pour un certain nombre d’affections et de symptômes. En effet, il a l’avantage d’être bien toléré, de ne pas causer une dépendance et ne semble pas poser un risque d'abus, ni d'autres problèmes relatifs à la santé publique.

  • On peut légitimement s’étonner d’une découverte relativement tardive des propriétés bénéfiques connues depuis les débuts de l’agriculture par l’humanité. Cependant, il faut garder à l’esprit que le CBD n’a pu être isolé des autres substances actives du cannabis qu’au début du XXe siècle est que la recherche médicale se poursuit grâce notamment aux résultats prometteurs et inattendus obtenus jusqu’à présent en laboratoire. Il est donc fort possible que l’impact du CBD sur le traitement de différentes pathologies débouchent sur des traitements révolutionnaires dans le domaine médical au cours des prochaines années. Certaines études montrent notamment les effets du CBD sur la croissance des cellules cancéreuses, et les recherches se poursuivent afin de bien comprendre les mécanismes de ce processus.

    Dans tous les cas, le succès croissant du CBD dans le monde a généré une forte demande sur le marché pour ce produit. Peut-être est-la raison pour laquelle vous parcourez ces lignes ?

    Sous quelles formes se consomme le CBD ?

    Le CBD existe de nos jours sous plusieurs formes, que ce soit de l’huile, des crèmes et des pommades, des boissons, des capsules, des e-liquides à vapoter et même des confiseries. Le CBD est considéré par certains comme un véritable complément alimentaire.

    Quelles sont donc les formes les plus répandues sous lesquelles vous pourrez trouver du CBD ?

    La forme la plus courante est l’huile de CBD, qui se consomme à l’aide d’un goutte-à-goutte. la dose peut se prendre en sublingual, ou ajoutée dans une boisson ou encore dans un aliment. La prise sublinguale (sous la langue) favorise l’absorption la plus rapide.
    Les capsules au CBD, généralement confectionnées en gélatine de poisson, contiennent une dose qui doit être mentionnée sur le flacon. Une telle capsule se prend simplement avec de l’eau en l’avalant, et son absorption se fait comme pour un médicament, en passant par sa dissolution dans l’estomac. Ce moyen de consommation est plus facile car le goût amer du CBD n’est pas ressenti, mais en contrepartie de ce confort gustatif, l’absorption est plus lente car elle passe par le système digestif.
    Sous forme de boissons, biscuits, bonbons ou autres confiseries qui sont vendus en ligne la plupart du temps.
    Le chewing-gum au CBD contient de la pâte de CBD et est de plus en plus répandu.
    Sous forme de crèmes et pommades au CBD à appliquer sur la peau. Dans ce dernier cas, ces produits sont utilisés pour soulager des douleurs articulaires, des courbatures et autres troubles musculaires, des problèmes de peau comme l’acné, etc.
    Pour vapoter sous forme de e-liquide au CBD avec une cigarette électronique. L'absorption du CBD se fait alors directement dans les poumons, puis passe dans le sang et elle est plus rapide que lorsqu’elle passe par le système digestif.
    des patchs au CBD - cette forme est moins connue et moins répandue, tout comme les suppositoires au CBD.
  • La forme sous laquelle le CBD se consomme est donc soumise aux préférences de chacun, mais aussi en fonction des raisons sous-jacentes de son utilisation et des effets attendus.

    Avec plus d’une soixantaine de cibles potentielles et différentes dans tout votre corps, le CBD possède une variété étonnante de propriétés thérapeutiques. Se concentrer uniquement sur une ou deux de ces propriétés vous aidera à trouver le meilleur produit et le meilleur dosage plus rapidement. Demandez-vous ce que vous voulez que le CBD améliore. Voulez-vous un soutien émotionnel ? Avez-vous de douleurs arthritiques pénibles et handicapantes ? Êtes-vous simplement curieux de voir si la vie est en quelque sorte «meilleure» avec cette molécule ?

    De nombreuses personnes bénéficient du suivi de leurs progrès. Vous pouvez utiliser une simple feuille de papier ou un tableur sur votre ordinateur pour évaluer vos symptômes ou essayer de consigner votre expérience actuelle. La création d'un enregistrement de référence vous aidera à juger de l'efficacité de votre traitement au CBD. Vous pourrez ainsi consulter l’historique de votre consommation, de ce que vous avez ressenti comme amélioration ou dégradation, et au besoin montrer ce document personnel à votre médecin traitant.

    La durée de la diffusion du CBD dans votre corps est un équilibre entre la façon dont vous l'ingérez et la rapidité avec laquelle votre corps l'élimine. Certaines méthodes fournissent un pic rapide et rapide de CBD, tandis que d'autres offrent une concentration lente et régulière. Si vous recherchez un soulagement immédiat à court terme, les produits inhalés comme un vaporisateur peuvent être idéaux. D'un autre côté, si vous souhaitez maintenir des niveaux stables de CBD tout au long de la journée, un produit oral serait plus approprié.

    La façon dont chaque méthode fonctionne varie d'une personne à l'autre et est influencée par de nombreux facteurs, donc le dosage est un processus très individuel. Utilisez un tableau ou un cahier comme nous vous l’avons conseillé pour pouvoir suivre votre consommation. Sachez qu’il est toujours recommandé de commencer avec une très faible dose pour vous assurer de ne pas mal réagir à l'un des ingrédients du produit. Essayez une ou deux gouttes d'une formulation orale, ou une petite bouffée d'un vaporisateur… Ce qui serait bien en dessous de la portion recommandée indiquée sur le produit.

  • Ensuite, attendez que le CBD ait atteint son maximum et soit éliminé complètement par votre organisme avant d'essayer une dose légèrement plus élevée. Attendez au moins une heure pour les vaporisateurs et plus de six heures pour une formule orale. Vous pouvez en prendre plus tôt, mais tout effet que vous ressentez sera le résultat cumulatif des deux doses.

    Vous le voyez, il faut faire preuve de prudence et de mesure pour pouvoir raisonnablement consommer du CBD et espérer en bénéficier.

    Peut-il y avoir des effets secondaires au CBD ?

    Comme pour tout produit de consommation courante et notamment les aliments, ceux contenant du CBD peuvent avoir des effets secondaires. C’est pourquoi il serait utile de tester avec une petite dose afin de voir s’il y a des effets indésirables. Par exemple si vous voulez utiliser une pommade au CBD, alors testez sur une petite partie de la zone visée de votre peau et attendez quelques heures pour voir s’il n’y a pas de rougeurs ou même une irritation qui fait son apparition. Pour ce qui est des formes qui s'ingèrent, faites de même un test. Quelques effets secondaires ont été néanmoins constatés par les utilisateurs, parmi lesquels les plus rapportés sont un état de somnolence - ce qui n’est pas étonnant compte tenu des effets du CBD, mais aussi des troubles de l’appétit et des diarrhées. Compte tenu des premiers, il ne faut pas en consommer avant de conduire ou d’aller au travail et préférer une prise en soirée. Ayez donc un comportement responsable et civique !

    De même, si vous êtes enceinte ou avez une pathologie chronique ou pas ou encore des problèmes médicaux, il faut absolument vous rendre chez votre médecin pour savoir s’il n’y a pas de contre-indications ou d'interactions dangereuses pour la santé. Déjà, pour la grossesse et l’allaitement il faut savoir que le CBD est une substance très lipophile, et se retrouve donc dans le lait maternel. Votre bébé risque donc d’en ingérer. Est-ce que c’est ce que vous souhaitez ?

  • Le CBD est-il pris en considération par l’assurance maladie ou les mutuelles de santé ?

    La réponse est négative pour le moment car malgré les applications thérapeutiques, les produits au CBD sont considérés comme de simples compléments alimentaires. Toutefois, sachez qu’il y a également des médicaments sur le marché, comme par exemple le Cannador, le Sativex ou l'Epidiolex. Si un médecin vous prescrit un de ces traitements pour une pathologie bien définie, alors il se peut que certaines mutuelles le prennent en compte pour le remboursement. Peut-être même que l’assurance maladie le fera un jour compte tenu du fait que les traitements anxiolytiques coûtent quand même bien plus à cette institution et les effets ne soignent pas plus les causes que le CBD.

    En attendant, le CBD sous les formes présentées plus haut n’est pas un médicament et donc ne peut pas être qualifié comme tel en aucun cas. Sur ce type de produits, il n’y aura jamais la mention « médicament ». Les revendeurs français de produits au CBD qui souhaitent respecter la loi ne vont pas faire quelque mention que ce soit concernant le mot “médicament’ et n’ont pas le droit d’y mentionner les effets potentiels bénéfiques du CBD, tout comme la législation ne permet pas ce genre de mention sur les tisanes et mélanges d’herbes pour infusion. Ne soyez donc pas étonné que si vous achetez de l’huile du CBD, des pommades au CBD ou sous quelque forme que ce soit, vous ne trouverez pas une telle mention. Par contre, il serait utile de vérifier avant d’acheter que la dose et la concentration de CBD y soit convenablement inscrite afin de ne pas risquer un surdosage ou même pour vérifier la fiabilité du revendeur.